dimanche 31 décembre 2017


En 1989, Gérard Laux commence à peindre des animaux de la savane signés Mosko dans le quartier en péril de la Moskowa, au nord du 18e arrondissement. L’année suivante l'aventure devient collective sous l'appellation Mosko et associés, avec toujours cette même et simple ambition : embellir le cadre de vie.
En 2004 c'est la première transposition des animaux de la rue à la galerie, à l’occasion de la sortie du livre Peignez la girafe. Girafes, zèbres, félins sont peints sur bois, palissades et autres supports de récupération, et accèdent ainsi à une toute autre réalité. A partir de 2005 et Section urbaine, qui marquera l'apogée du collectif, Gérard Laux développe son travail dans l'atelier d'Aubervilliers puis de Montreuil tout en continuant à peindre dans la rue. La popularité que les œuvres réalisées y connaissent et l’aval des institutions le confortent dans ses efforts et le conduisent à trouver sa place sur le marché de l’art. Passages en ventes aux enchères, expositions collectives et personnelles, sa carrière se développe en France notamment avec une participation remarquée à la Tour Paris 13.
S’inscrivant à la fois dans une démarche de continuité et de renaissance Gérard Laux retrouve, à compter de début 2015, sa signature originelle à savoir MOSKO. Tout en persistant dans une thématique animalière, cette année de mutation sera également celle d'une nouvelle approche technique. Elaborée lors d'une résidence d'artiste à Dune (Pondicherry) en février 2013, puis inaugurée dans la rue en février 2015 en "off" de la Kochi Muziris biennale (Kerala), cette dernière utilise pleinement peinture acrylique et pratique du pinceau. L'usage d'un pochoir monochrome de finalisation devient alors un simple outil. Cette nouvelle approche le libère à tous points de vue, apportant une grande fraîcheur dans le renouveau.

Evénements artistiques récents
septembre 2017 : mur rue du Retrait
juillet 2017 : Street art city
juillet 2017 : MAUSA
mars 2017 : mur à La Courneuve avec Anis
janvier 2017 : invité d'honneur du 64e salon de Charenton
décembre 2016 : LAB 14
juin 2016 : Ourcq living colors
juin 2016 : Beirut urban walls, galerie Mark Hachem
mai 2016 : Le grand 8, La Réserve Malakoff
janvier 2016 : mur de l'Amour, rue Alibert
octobre 2015 : Traits d'union 5, Albatros, Montreuil
octobre 2015 : festival street art Montreuil
septembre 2015 : The Bridge, La Voie est libre, Montreuil
août 2015 : résidence en Chine, Xucun international art commune 
juin 2015 : Play me, I'm yours, Maison de la Radio, Paris
juin 2015 : 61 Charlotte street, galerie Magda Danysz, Londres
avril 2015 : Sur les murs, Crédit municipal, Paris
mars 2015 : 3e biennale d'art urbain, Sarrebrück, Allemagne
octobre 2014 : Under the wave, piscine Molitor, Paris
octobre 2014 : Traits d'union 4, Albatros, Montreuil
septembre 2014 : The Bridge, La Voie est libre, Montreuil
juillet 2014 : Peau de girafe, mur participatif, Montreuil
juin 2014 : In situ, Aubervilliers
juin 2014 : Djerbahood, Erriadh Tunisie

Expositions personnelles récentes
juin 2017 : "ZOO" by Mosko au Lavo//matik
août 2016 : Les animaux de Mosko migrent à La Réserve Malakoff, Le grand 8, La Réserve Malakoff
mars 2016 : Mosko solo show',  galerie Le Cabinet d'amateur
octobre 2015 : Du temps que les bêtes parlaient, galerie Nicole Buck, Strasbourg
mai 2014 : Il ne leur manque que la parole, galerie l'Art à palabres
octobre 2013 : Retour d'Inde, galerie Oblique
novembre 2011 : Félins, galerie Oblique
mai/juin 2011 : Hors les murs, galerie Le Cabinet d'amateur
avril/mai 2011 : Autour de la girafe, galerie Ligne 13
mars 2011 : Art urbain, rétrospective au château des Bouillants, Dammaries-les-Lys

Monographies
2010 : A côté de la plaque, collection Opus Délits, Critères
2009 : Savanes urbaines, éditions Alternatives
2004 : Peignez la girafe, collection Urbanité, Critères


https://www.facebook.com/gerardlauxdit.mosko



dimanche 17 septembre 2017

23 septembre. - Bestiaire à la galerie Lithium

Art Bref a traversé la Seine !

Nous vous attendons nombreux

samedi 23 septembre
à partir de 18 heures

au 6, rue Saint Blaise pour fêter ce premier événement artistique de rentrée pour la nouvelle galerie Lithium, l'exposition BESTIAIRE. Une quinzaine d'artistes d'Art Urbain et d'art brut revisitent le monde des animaux réels ou imaginaires. Un univers fabuleux, un bestiaire joyeux pour faire le temps d'une exposition de la galerie LITHIUM une belle arche de Noé.
Venez découvrir les oeuvres de Mosko, Jérome Mesnager, Artiste Ouvrier, Jean Starck, Polar Bear, Sifat, Adey, Agathon, Ami imaginaire, Docteur Bergman, Doudou Style, Etienne Candel, Fabrice Minel, Megumi Nemo, Obi Hood, Tuco, 2a Graff.

samedi 9 septembre 2017

8 septembre. - Rue du Retrait

Premier acte d'une réalisation de 16 mètres de hauteur rue du Retrait (20e) avec le soutien de l'association Le Ratrait.

Un grand merci à François pour son énorme coup de main, à Blanche pour l'intendance, à Bertrand pour l'organisation et aux volontaires pour la sécurisation du site !

vendredi 1 septembre 2017

17 septembre. - Festival AVC 3.0


Après deux éditions à Chelles, en 2015 et 2016, le Festival AVC, Arts Visuels et Contemporains présente sa troisième édition au château de Brou-sur-Chantereine en Seine-et-Marne, à 25 minutes de Paris, en partenariat avec la ville et la mairie, lors des Journées européennes du patrimoine, le 17 septembre 2017.

Un vernissage est prévu le samedi 16 septembre à 18 heures avec les artistes et les partenaires, afin de présenter à nouveau sa démarche.

Un événement organisé et financé par le «Collectif AVC», « L’Atelier » galerie alternative et solidaire, et ses partenaires.

Une exposition de 50 artistes variés, avec une démarche personnelle et un univers visuel propre ; une œuvre par artiste au sein du château, 10 sculptures et installations au sein du parc du château avec 12 graffeurs sur des structures en palettes entoilées, dans le but de lever des fonds en faveur de l’ANCC, Association Nationale des Cardiaques Congénitaux ; 15% des recettes issues de la vente des oeuvres seront reversés à cette association.

Des domaines de création divers et transversaux au travers d’un parcours muséal, ouvert et labyrinthique.

Les oeuvres sont en vente au public, au prix choisi par l’artiste ; la vente est facturée directement par l’artiste à l’acheteur et 25% de commission sont perçus, 15% pour l’ANCC en guise de dons et 10% pour le collectif AVC, directement versés par l’artiste, afin de financer nos prochains événements.

mardi 29 août 2017

19 septembre au 31 décembre. - Street fans

 Following a successful crowdfunding campaign through Art Happens, The Fan Museum presents Street Fans : a unique liaison between Street Art and Fan Making. An international cast of street artists have teamed up with fan maker extraordinaire, Sylvain Le Guen in a bid to reinvigorate the craft of fan making.


Participating artists: Otto Schade, RUN, Pure Evil, Masai, Guy Denning, Butch Attai, Levalet, Ender, Philippe Herard, Sr. X, C215, Dale Grimshaw, Lily Mixe, Jean Faucheur, Mosko, Zabou, Nosbe, Captain Kris, Jordane Saget, Codex Urbanus,  Artista, Annatomix, Jerome Mesnager, Ben Oakley, Skeleton Cardboard, Himbad, Zokatos, Nathan Bowen and Jonesy.



dimanche 27 août 2017

One, two... Street art !

Du 16 septembre au 8 novembre 2017

En résonance avec la Biennale d’art contemporain de Lyon se tiendra cet automne à Lyon une exposition temporaire d’un nouveau genre, organisée par l’association lyonnaise Little Beaux-Arts. 

Principalement destinée aux enfants, elle a pour objectif d’initier et de sensibiliser le jeune public au street art. Intitulée One, Two… Street art ! Elle présentera de manière ludique et accessible aux enfants des œuvres d’artistes parmi les plus renommés de la scène artistique actuelle. 

Le parcours de l’exposition se déroule en deux parties : D’abord une présentation d’œuvres majeures d’artistes internationaux (Banksy, Shepard Fairey, Villeglé, JonOne, Miss Tic, C215, Invader, Speedy Graphito, RERO,Cope2…) prêtées par de grands collectionneurs, des galeries et des artistes, afin d’offrir aux jeunes visiteurs un aperçu de l’histoire de ce mouvement artistique contemporain.

Ensuite sont exposées des œuvres nouvelles et inédites réalisées sur grand format pour l’événement par une dizaine des plus grands street artists français : Chanoir, Jef Aerosol, Jerôme Mesnager, Monkey Bird, Mosko, Tanc, ainsi que les artistes lyonnais Big Ben et Don Mateo.


http://www.artistikrezo.com/2017082425759/actualites/art/one-two-street-art-le-top-de-l-art-urbain-lyon.html

jeudi 24 août 2017

13 juillet. - Résidence à Street art city

Derrière cette porte réalisation d'une "cellule-concept" dans l'hôtel 128, ouverture au public le 1er septembre 2017

https://www.street-art-city.com/

lundi 10 juillet 2017

7 juillet. - Mausa

Onsept
Premier plan : Evazésir

Quelques réalisations après une bonne semaine d'un travail harassant entre pluie et canicule 



Mlle Maurice

Nasty


mercredi 21 juin 2017

21 juin. - SPF passage Ramey


Sur invitation du SPF voici un joli mur peint en cette journée caniculaire du 21 juin! Commencé à la fraîche sous les bons conseils et l'assistance de Marie, qu'elle en soit ici remerciée !

vendredi 9 juin 2017

28 juin. - MAUSA







En attendant son inauguration officielle le 7 juillet 2017, le MAUSA (Musée d’Art Urbain et de Street-Art) vous propose en avant-première le STREET ART FESTIVAL : 10 jours de sessions street art en LIVE, totalement gratuits, pour une véritable renaissance des Forges de Baudin.

Du 28 juin au 6 juillet, graffeurs, muralistes, pochoiristes et plasticiens prennent d’assaut le MAUSA ! 
Au total, plus 15 artistes proposeront chaque jour des sessions de création inédites de 14h à 21h.
Des séances work-in-progress durant lesquelles ils réaliseront sous les yeux du public des installations et fresques artistiques.

Parmi les nombreux artistes attendus: M.Chat officielMademoiselle MauriceLeo Mordac, MOSKO, Photograffée, EvaéSir norulescorp, Wayne, Reaone, Onsept, NOK et Sly 2.

Graffiti, origami de métal, travail du métal en fusion… un spectacle tant visuel que graphique! Sans oublier les moments de rencontres et de partage autour du bar et du food-truck.

Ces 10 jours de magies et de créations s'achèveront en beauté par la NUIT D’INAUGURATION du MAUSA, le vendredi 7 juillet de 14h00 à 5h00, où performances d’artistes LIVE et concerts auront lieu toute la nuit. A cette occasion vous pourrez également admirer les installations et fresques sur site ainsi que vous ravitailler de street food ! Les entrées seront LIBRES et GRATUITES !

https://www.facebook.com/events/319033218525431/?active_tab=about

Le Musée des Arts Urbains et du Street Art (MAUSA) est le premier Musée du Street Art de France.
Son ouverture en Juillet 2017 marque un tournant important de l’histoire du mouvement street art comme la consécration tant attendue en France.
C’est dans les murs chargés d’histoire du site classé historique des « Forges de Baudin » datant du XVIIIème siècle, que s’ouvre une nouvelle page de l’histoire de l’Art.
Troisième site industriel du JURA au milieu du XIXème siècle, entre Sellières et Toulouse-le- Château, on y travaillait la fonte. La famille Monnier fera de ce lieu une expérience atypique en y créant une cité idéale. Les habitants des Forges s’organisaient ensemble afin de pouvoir se consacrer à leurs passions et vivre pleinement. Edmond Monnier fit donc construire une chapelle, des habitations, des jardins, et même une banque avec sa propre monnaie. On pouvait aller à l’école et être soigné. Toute la vie de ces hommes et femmes était gérée. Une société autonome se met alors en place à travers la recherche de l’accomplissement personnel et du bonheur.
Aujourd’hui, un vaste musée d’ART URBAIN s’étend sur une surface de 22000m2 et propose au public la découverte de l’histoire du mouvement artistique street art né il y a quarante ans.
C’est une nouvelle activité qui s’installe comme une renaissance où l’Art et la bombe ont remplacé les fourneaux, où les artistes peintres et plasticiens ont remplacé les ouvriers et habitants mais toujours avec la même expression d’un savoir-faire.
Plus de 200 pièces balayent quarante années d’évolution d’un art émergent jusqu’à sa maturité avec une collection permanente mais aussi d’autres œuvres créées sur place.



vendredi 21 avril 2017

25 avril. - Urban art chez Artcurial

Artcurial


7, rond-point des Champs-Elysées
75008 Paris

VENTE

mardi 25 avril 2017, 20 heures


Commissaire-priseur : 
Arnaud Oliveux

EXPOSITION

21 avril, de 11 à 19 heures
22 avril, de 11 à 18 heures
23 avril, de 14 à 18 heures
24 avril, de 11 à 19 heures





jeudi 6 avril 2017

18 avril au 5 mai. - Entre deux aux Gobelins

EXPOSITION STREET ART
"ENTRE DEUX"
Nathalie Berriat, directrice de GOBELINS, l'école de l'image
a le plaisir de vous inviter au vernissage
le jeudi 20 avril 2017 de 18 à 21 heures 
73, boulevard Saint-Marcel 75013 Paris


Avec la contribution des artistes urbains :
Codex Urbanus, Croce, Dugudus, Ender, JB, Jef Aérosol, Jo Di Bona, Levalet, Le Cyklop, Madame, Mosko, Mg La Bomba, Mr Pee, Némi, R2Rien, Thom Thom, See et Shaka

Toutes les photos du vernissage par Daphné Launay : https://goo.gl/photos/a2SXgDHGyZ66qYF78




Avec Marie, ma complice de peinture urbaine en maintes occasions


dimanche 2 avril 2017

7 avril. - Anis/Mosko, mur à quatre mains à La Courneuve



Inauguration d'une peinture murale de 150 m2

Vendredi 7 avril, de 18 à 20 heures

Buffet, surprises et fanfare !

58, avenue Gabriel-Péri, 93120 La Courneuve

Une création où la Nature s'invite dans la ville et où le dialogue s'instaure entre animaux de la savane et personnages poétiques et oniriques

Organisé par GALRY



samedi 1 avril 2017

25 février au 21 mai. - Saint-Maur fait le mur !

Découvrez un panorama éclectique et vivant de l'art urbain au cours de cette exposition Street Art.
Une vingtaine d'artistes, précurseurs, grandes signatures et figures montantes sont réunis à la Villa Médicis. Un large spectre de styles propres à cette expression picturale est proposé, comme le lettrage, le graffiti, le paper cut, la bombe aérosol, le pochoir et l'huile sur toile. Objets customisés et installations complètent cet ensemble. 
Art revendicatif, parfois violent, à l'origine interdit et éphémère, les œuvres ont quitté la rue et s'intègrent maintenant dans un nouveau contexte. 
Des performances seront réalisées tout au long de l'exposition. Pour retrouver tous les rendez-vous de l'exposition, n'hésitez pas à consulter l'agenda du site.